cube
Contributions des Imaginautes

Création d’un scénario pour Jeu de Rôle – partie 3 – fin

Nous avons vu dans la première partie :

      • comment vous pouvez choisir votre thème,
      • choisir une problématique et prendre position,
      • la création de votre carte mentale
      • les choix possibles d’harmatia pour vos personnages.

Puis dans le second article, comment achever le travail assis avec l’investigation (, , , !

Achevons maintenant vôtre scénario de jeu de rôle avec le travail assis !

Partie 2 : Le travail assis

Il est temps de construire des phrases, des paragraphes autour de nos idées.

La difficulté est de réussir à faire comprendre, à quelqu’un d’autre que vous, l’histoire, mais aussi les enjeux de votre scénario. C’est la transmission.

Pour qu’elle soit complète, vous allez commencer par créer un synopsis, puis un draft afin de faire un play-test.

synopsis
draft
play-test
1) Le synopsis

Pour baliser votre travail, commencez par un synopsis.

Il s’agit d’un résumé de votre histoire, qui va vous permettre de rester dans le cadre lors de votre écriture

Il est possible que vous le réécriviez à plusieurs reprises. Cependant, veillez à suivre votre thème ou votre problématique lors de  sa rédaction.

Dans le synopsis, ne cachez rien. Les secrets y sont révélés. Cet écrit servira à vous et aux futurs meneurs de jeu à qui vous pourriez le transmettre.

Voici le synopsis de mon scénario :

Au sein de royaume d’Oenheim, le Roi Gëhown a mis en place un programme novateur pour la réinsertion des hors-la-loi.

Loin de la capitale, un château abandonné a été transformé en prison, avec à sa tête, un nécromancien au service du Roi. Son objectif est de remettre les bandits sur le droit chemin en leur inculquant les préceptes des vrais héros.

Pour sortir du fort, il faut franchir les épreuves imaginées par son propriétaire. Chaque salle franchie avec succès permet d’obtenir de l’or, qui permettra de sortir du bâtiment.

À chaque échec lors des épreuves, la mort frappe le prétendant. Cependant, le nécromancien recollera les morceaux et vous réanimera pour retenter les épreuves.

Un voile nécromantique empêche les prisonniers de s’évader. Cette protection réduit à néant toute magie de résurrection. Si une personne a déjà été ramenée à la vie, elle mourra en traversant ce voile. Seule une potion d’immunité permet de traverser ce voile sans en subir les conséquences.

Non loin de là, un village est chargé de faire disparaître les malheureux qui ont essayé de s’évader ou d’amener les corps inertes des nouveaux prisonniers. Ils n’ont aucune idée de ce qui se trame à l’intérieur des murs du château, et sont payés pour ne pas poser de question.

Les joueurs débuteront cette histoire par leur arrivée dans le village pour se ravitailler après un long voyage.

2) Le draft

Il s’agit du « brouillon prometteur »  : vous allez écrire, et réécrire le document qui servira à être testé lors d’une partie.

Il est temps de passer à la partie « rédaction » de votre scénario.

Celui-ci va contenir :

  • Un titre
  • Un synopsis pour le Meneur de jeu
  • Une introduction pour les joueurs
  • Une description des zones de jeu et leurs enjeux pour les joueurs
  • Un épilogue
  • (bonus) Une annexe avec les Personnages Non-Joueurs, les trésors et objets trouvables, les illustrations (environnement, monstres,…).
3) Le play-test

Un scénario de jeu de rôle non testé reste un draft !

Contrairement à une œuvre littéraire, un scénario de jeu de rôles doit être ludique, on doit prendre du plaisir en y jouant.

C’est pourquoi avant de le proposer à d’autres meneurs de jeux, il faut le faire tester, que ce soit dans son cercle ou en convention.

Cela va permettre  :

  • de cibler les choses qui fonctionnent
  • et celles qui empêchent vos joueurs de s’amuser.
Conclusion

Je vous ai présenté ma méthode simplifiée, tirée du livre de Bernard TREMEGE, qui fait plus de 600 pages (pour les courageux).

Ce livre est parfait pour découvrir une méthode de création d’un scénario pour le cinéma. Cependant, je l’ai l’adaptée en y rajoutant une partie ludique dans notre écriture.

Gardez en tête que les joueurs devront y trouver leur compte, échangeant de leur temps contre de l’amusement, de la réflexion, de la stimulation créative. Ceci sera la clé pour un scénario et une partie de jeu de rôles réussie !

J’ai rédigé le document qui illustre la partie Draft afin que vous ayez la finalité du scénario que j’ai imaginé. Vous pouvez le télécharger ci-dessous. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires. 

Cliquez sur les différentes images ci-dessous pour accéder directement aux parties 1 ou 2 de cet article

Passionné par le monde ludique depuis 2002, je suis aujourd’hui scénariste et auteur de Jeu de Rôle.
J’ai une affinité pour les méthodes de constructions narratives et les systèmes de jeu.


Plongeant dans des univers alternatifs à la moindre occasion, j’aime partager ma vocation d’évasion et de divertissement dans des mondes créés de toute pièce.
Mes sources d’inspirations viennent des « Annales du Disque-Monde » de Terry Pratchett, des livres de Bernard Weber ainsi que des films Oniriques tel que « Mirrormask », « La Montagne Sacrée » ou encore « The Cell ».


Dans mes projets pour cette année, je propose un scénario gratuit chaque mois sur mes réseaux, dont le thème et la thèse est proposé par la communauté, ainsi qu’un jeu de rôle qui vous emmènera dans le monde fascinant et dangereux du rêve…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec dictum Praesent libero Donec Curabitur eleifend mi,